Le pouvoir de la visualisation

Depuis que nous nous sommes installés chez les chouettes, notre mezzanine a vécu plusieurs vies. Et elle a enfin trouvé sa vocation. Ce pourquoi je l’ai toujours imaginée. Une pièce cosy, tournée vers l’écriture et la détente. Qui sert aussi de chambre d’amis. Et qui est maintenant habitée comme il se doit : une étagère pleine de livres et de jeux, un canapé-lit, un tapis sur lequel les pieds se prélassent, une petite télé, mais surtout mon bureau et sa fenêtre qui s’ouvre sur mon Beaujolais Vert.

Moi, j’ai visualisé mon espace idéal, chaque jour où je gravis les escaliers qui mène aussi aux chambres de mes pirates. Et lui, mon mari, il l’a scénarisé. Plus aucune excuse pour ne pas écrire, pour repousser ce moment qui me rend à moi-même.

Et puis un soir, je suis rentrée, je suis montée… et je l’ai vu et j’ai poussé un petit cri de satisfaction. Mais « maman pourquoi tu cries ?!… mais parce que c’est trop joli !! »

Et comme dit mon amie Sophie, tout finit par arriver. Avant ce n’était pas encore l’heure. Hier c’était le moment. L’instant T pour l’écrire enfin celui que je couve et dont il manque encore quelques lettres…

Tout ça pour vous dire que ça marche. Penser à ce qu’on veut. Le voir, l’imaginer, parfois toucher les objets qui le composeront mais qu’on ne peut encore s’offrir. L’idéaliser puis le laisser prendre vie.

Une technique qui m’aide beaucoup,  ce sont les tableaux de rêve. Des magazines, une feuille A3 (une feuille tout court le plus souvent pour ma part), une paire de ciseaux, de la colle et ce sont mes doigts qui me prennent la main…

Voilà le petit dernier, il s’est fait tout seul, juste après mon déjeuner, dans l’espace de coworking où je travaille.

Mood board de Guillemette Janvier 2018

PS : alors même que je finissais de mettre mes derniers cadres, mon petit dernier est venu, a ouvert notre livre de yoga et m’a dit « allez, maman, on se fait quelques figures ? » J’ai souri, et intérieurement j’ai un ressenti un immense bien-être… cette mezzanine est bien celle que j’avais imaginée… merci mon Fred <3

Merci pour vos partages 🙂
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *