Quand j’ai décidé d’écrire sur le mot amitié dans le cadre du défi Facebook que je nous lance Inspirez-moi, j’ai tout de suite eu le groupe de mots à mi-temps qui s’est imposé à moi…

J’y passe déjà la moitié de mon temps chèr.e.s ami.e.s car chaque jour je pense à vous (mais en effet, je ne vous le prouve pas toujours, assez peu voire presque jamais), parce que

  • je bois du thé que vous m’avez offert
  • cette vue, et le vol de ce rapace me rappelle notre échange, ici et maintenant
  • je vois défiler des bouts de votre vie sur Facebook ou Instagram
  • je porte un bijou, un vêtement que vous m’avez offert
  • je bois un verre de vin, un café comme on sait si bien le faire quand on est ensemble
  • ce paysage me rappelle ce que vous aimez
  • cette ascension a été unique parce que nôtre
  • tel objet est un cadeau que je garde comme un talisman alors que d’autres se sont envolés… comme les amitiés !

Il y en a qui durent,
d’autres qui sont brèves et intenses
mais ce qui compte avant tout pour moi,
c’est ce qui nous lie.

Un bonheur comme un malheur, du temps ou trop peu de temps, de la junk food ou les salades du jardin, les projets imaginés jamais réalisés ou ceux qu’on a montés juste parce qu’on y a cru, les lieux qu’on a partagé ici et là, les rencontres virtuelles qui le restent, celles qu’on transforme, les retrouvailles. Les promesses qu’on se tient, celles qui sont en suspens.

En vérité, je vous le dis, je vous aime et pour ceux qui attendent une réponse, sachez qu’elle est là, je la prépare, j’arrive. C’est juste que je ne sais pas quand !

Mais ne retenez qu’une chose. Je vous ai là, tout près de moi et continuons nos échanges, l’univers se charge de transmettre ce qui doit l’être.

C’est promis, on va bientôt se revoir !

Reprise épistolaire avec la Chouette Guillemette

Merci pour vos partages 🙂
20