L’écriture est un exercice spirituel,
elle aide à devenir libre.
– Jean Rouaud

Depuis plusieurs années (3 ans en fait…) mon conjoint, devenu entre temps mon mari et le père de mes deux enfants, me tanne pour que je reprenne le chemin de l’écriture. Parce qu’il prenait plaisir à me lire, parce qu’il trouve que j’écris bien.

En même temps, c’était devenu pour moi im-po-ssi-ble.

Trop fatiguée.
Trop occupée, trop accaparée…
trop de trop !

Et puis en septembre 2016 mon amie biographe m’a proposé (imposé ?) un exercice d’écriture. J’ai mis du temps à le faire. J’avais trop peur, c’était trop dur, ça prenait trop de temps, je n’allais pas y arriver. Et puis un jour elle m’a appelée et elle m’a dit : c’est aujourd’hui que tu le fais !

Il en est sorti, assez facilement en fait, un essai « Liberté… parce qu’il est temps ! ». J’ai encore du mal à réaliser que c’est moi qui l’ai écrit. Mais oui ! Et je l’offre à certaines personnes autour de moi car il marque un certain tournant pour moi… et pour eux !

Et maintenant chaque jour l’envie me prend de me mettre hors du temps et de jeter dans mon cahier grand format, mon carnet de poche ou sur une feuille blanche attrapée au vol, des mots à la suite d’un titre qui s’impose à moi et qui me guide.

Je n’ai donc pas d’heure pour écrire.

Ça me prend comme
l’envie de croquer
dans un carré de chocolat !

Des fois, j’écris pour vous, mais le plus souvent pour moi (quelques textes restent dans mon journal que je trimballe partout avec moi car il fait partie de ma routine du lever), même si je les publie tous car mon écriture, comme me l’a récemment dit une amie est libératoire. Ce que j’écris n’a pas vocation à rester. C’est là, que vous le lisiez ou pas et ça ne restera pas en héritage matériel.

Je voudrais simplement que cela vous rende libre comme c’est le cas pour moi !

Merci pour vos partages 🙂
0